Rendre ses formations accessibles au CPF, c’est l’objectif visé par un bon nombre d’OF. Non seulement le financement CPF est souhaité par leurs clients mais c’est aussi un bon moyen d’augmenter la visibilité de leurs offres de formation. 

Deux possibilités s’offrent alors aux OF pour apparaître sur le catalogue du CPF :

  • Enregistrer une certification à l’un des deux répertoires nationaux (RS ou RNCP).
  • Instaurer un partenariat / se faire habiliter par un Certificateur
     

OF : Proposez une formation certifiante 

Du point de vue de l’OF, nouer un partenariat avec un Certificateur lui permet d’accéder aux financements CPF en proposant une formation certifiante. En revanche, il se doit de proposer une formation permettant d’accompagner les bénéficiaires à préparer la certification visée (à minima certains blocs de compétences qui y sont attachés). 

L’OF doit aussi prendre en compte le fait qu’il est habilité par un Certificateur pour une durée déterminée, qui prendra automatiquement fin en cas de non-renouvellement de la certification. Si cela se produit, il devra enlever au plus vite, ses formations du catalogue du CPF.

Comme le célèbre dicton le dit “Ne jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier”. 
Nous conseillons fortement aux OF d’instaurer des partenariats avec différents Certificateurs afin d’optimiser leurs chances de voir ses formations enregistrées au CPF. 

Certificateurs : Un avantage business à ne pas négliger

Si vous êtes Certificateur mais pas OF, la question sera vite réglée. Habiliter des partenaires à former des stagiaires et à les préparer à votre certification ne sera pas une option. 

En revanche, dans de nombreux cas, le Certificateur est lui-même un OF. Dans ce cas, quel intérêt a-t-il à nouer de tels partenariats ? 
Tout simplement pour délivrer sa certification à plus grande échelle. En habilitant des partenaires à former et/ou évaluer les candidats, il permettra à davantage de bénéficiaires de passer la certification et par conséquent en tirera un avantage financier certain. 

En revanche, habiliter un partenaire n’est pas sans conséquence. Non seulement, si l’OF prépare mal les bénéficiaires il peut considérablement faire chuter les statistiques de réussite à votre examen, mais aussi, le certificateur se doit de respecter un cadre réglementaire strict et donc de récupérer un certain nombre de données auprès des OF pour mener à bien sa démarche d’accrochage auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations. 

Comment bien choisir son partenaire ?

Que vous soyez OF ou Certificateur, bien choisir ses partenaires est indispensable. 
Pour se faire, notre premier conseil serait de bien s’informer sur son potentiel partenaire et d’instaurer une communication fluide et transparente avec lui.

Notre second conseil est de mettre en place un contrat précis et détaillé, signé par les deux parties et remis à France compétences. 

Notre troisième et dernier conseil est destiné aux Certificateurs : instaurez des processus de contrôles réguliers ! Cela permettra d’éviter toute erreur et ainsi tisser un partenariat plus durable. 

myCertif vous accompagne

Au travers de son module d’habilitation, myCertif vous permet :

  • De vous assurer que vos partenaires sont bien certifiés Qualiopi : en renseignant leur numéro Siret, myCertif interroge automatiquement les bases de données DataGouv pour vous transmettre cette information
  • Construire un parcours d’habilitation qui vous permettra de récolter un certain nombre d’informations et de documents nécessaires à l’habilitation (moyens pédagogiques, financiers et organisationnels) puis en éditant un contrat préétabli dans myCertif
  • Simplifier et fluidifier les communications en centralisant des informations et données, notamment pour automatiser la récolte des données dans le cadre de l’Accrochage Certificateurs
  • De bénéficier d’une plateforme collaborative et intuitive, qui s'adapte parfaitement à ses partenaires et leur permettra d’effectuer différentes actions (inscrire des candidats, indiquer leurs résultats d’évaluation, être nommé comme juré …)

Vous souhaitez en savoir plus ? Demandez votre démo myCertif ! 
 

 

Pour ne rien rater

Suivez-nous sur Linkedin