Pour enregistrer une certification auprès de France compétences, il est nécessaire de structurer des référentiels d’activités, de compétences et d’évaluation en pertinence avec le métier visé. 

Les référentiels de certification, c’est quoi ? 
 

La construction d’un référentiel est une démarche rationnelle d’analyse et d’identification des besoins du marché. L’objectif de ces référentiels est de mettre en évidence le lien entre les compétences visées et le dispositif d’évaluation de l’acquisition des compétences. Ces référentiels sont construits sous forme de blocs de compétences dans le cas de certifications RNCP et doivent faire l’objet d’une analyse précise et concrète du marché de l’emploi, puis une description méthodologique de l’activité professionnelle et des emplois visés.

Référentiel d'activité

Décrire précisément les situations concrètes de travail et d’activités exercées pour un métier, emploi visé. 

Référentiel de compétences

Lister les compétences, connaissances et savoirs-faire issus du référentiel d’activités correspondant.

Référentiel d’évaluation

Nommer les différents critères et processus d’évaluation des compétences.

Dans le cadre d’un enregistrement au Répertoire Spécifique, les certifications ne sont pas découpées en bloc de compétences et le référentiel d’activités n’est pas nécessaire. En revanche, pour les certifications RNCP les trois référentiels sont attendus.

Simplifiez la gestion de vos certifications professionnelles et respectez vos obligations réglementaires 

Avec myCertif, vous pouvez définir vos référentiels, blocs de compétences et activités. Si vous avez déposé plusieurs certifications, vous pourrez toutes les gérer depuis un environnement unique.

Outre les référentiels, myCertif est une solution digitale qui vous permet de gérer l'ensemble des parcours de certification. Découvrez toutes les fonctionnalités myCertif ou participer à l'un de nos prochains webinars pour en savoir plus

Pour ne rien rater

Suivez-nous sur Linkedin